Aux vraies sources
de la Recherche.

Sur PROUST

lire la suite...
Image   Image
Image   Image

sur LYAUTEY
Image   Image

sur le CARDINAL GRENTE

sur LES ACADÉMIES
Image  Image

sur LES ORIGINAUX
Image   Image
  Image   Image

sur MODIANO
Image

sur BARTHES

sur R. PEYREFITTE
Image

sur Armand ROBIN
Image


LE MARIAGE RATÉ
DE MARCEL PROUST
ET SES CONSÉQUENCES
LITTÉRAIRES

par

Christian GURY
Éditions KIMÉ


« Et si la Recherche […] n’était qu’un gigantesque calembour ? Ils abondent en effet […]. La correspondance de Proust en est riche aussi : tradition familiale […] comique d’époque […]. Selon Christian Gury, la Recherche […] est la conséquence littéraire du mariage d’Hubert Lyautey […] avec Inès de Bourgoing, que Proust avait rencontrée quelques années auparavant, sans l’épouser toutefois. En effet, leurs noms se retrouvent, combinés ou inversés, anagrammes et autres transpositions, dans ceux des personnages du récit proustien dont ils seraient les clés […] ».
Pierre-Edmond ROBERT, Le Magazine Littéraire.
 
*
 
« Proust et […] Lyautey se disputent la main d’une riche veuve […]. C’est le militaire qui gagne […] et son rival malheureux écrira A la recherche du temps perdu où il se moquera “sous mille travestissements” du vainqueur. »
La Quinzaine littéraire.
 
*
 
« Il y aurait beaucoup à dire, et à déduire, de la manie marcellienne qui consiste à s’aventurer, dès qu’un patronyme se présente, sur les territoires souvent scabreux du calembour ou du contrepet. Ce goût pour l’inversion des phonèmes trouve (d’après Christian Gury, [...] Le Mariage raté de Marcel Proust et ses conséquences littéraires) son point de départ officiel dans l’épisode qui mit l’auteur d’À la recherche du temps perdu en présence d’un futur... maréchal de France. »
Jean-Paul et Raphaël ENTHOVEN, Dictionnaire amoureux de Marcel Proust.
 
*
 
« Christian Gury affirme [dans Le Mariage raté] que, pour Proust, le snobisme est “une maladie infantile, une erreur d’avant gloire”. Sa vie mondaine est une source artistique dans laquelle il puise des sujets à traiter dans son roman [...]. Par ailleurs, Christian Gury observe qu’il existe chez Proust des personnages qui, ayant été d’imbéciles snobs dans leur jeunesse, deviennent de majestueux artistes : [par exemple] Elstir qui était surnommé Tiche ou Biche par les Verdurin [...]. Le travail artistique l’emporte sur le snobisme. Le personnage de Mme de Villeparisis [en mémorialiste] s’impose à Proust pour démontrer cet enseignement. »
Yuko HAUPTMANN - KATSUYAMA,
Proust historien - Le Temps historique dans "la Recherche"
,
thèse, Lyon 2, 2006.
 

*    *    *
Le Déshonneur
des Homosexuels.

"Histoire d'une répression"

lire la suite...
Image   Image

ETUDES DE DROIT
Image     Image

AUX ALENTOURS DU SURRÉALISME
Image     Image

de Luc ALDRIC
Image     Image
Image
Image     Image
Image





d'ALDRIC-GURY
Image     Image
Image