Aux vraies sources
de la Recherche.

Sur PROUST

lire la suite...
Image   Image
Image   Image

sur LYAUTEY
Image   Image

sur le CARDINAL GRENTE

sur LES ACADÉMIES
Image  Image

sur LES ORIGINAUX
Image   Image
  Image   Image

sur MODIANO
Image

sur BARTHES

sur R. PEYREFITTE
Image

sur Armand ROBIN

Image



ARAGON
LE PARISIEN DE PORT-BAIL

par

Christian GURY
Éditions NON LIEU


« L’auteur propose un parcours dans l’ensemble de l’œuvre d’Aragon. Il débusque dans [nombre de] textes poétiques ou romanesques d’Aragon, toutes les références, non seulement à [...] Port-Bail, mais aussi aux vacances du jeune Aragon (ou de ses personnages) au bord de la mer ou ailleurs. Il recrée ainsi l’univers des villégiateurs de la Belle Époque, [...] les distractions qu’Aragon [...] a pu connaître à Port-Bail, notamment les bains de mer, la pêche aux crevettes (évoquée dans Le Mentir-Vrai). Il lit de près les chapitres consacrés aux Felzer, qui se retrouvent à Port-Bail après le 22 septembre 1939 (chapitres [...] des Communistes). De nombreux auteurs sont cités, à commencer par Barbey d’Aurevilly (Le Chevalier des Touches est en partie portbaillais) et Hugo (exilé à Guernesey, en face de Port-Bail) [...]. On est étonné de la densité littéraire d’un tel lieu [...] s’appuie avec précision sur de nombreuses études de chercheurs [...] ouvrage sérieusement documenté [...] ».
Corinne GRENOUILLET, directrice de Recherches croisées
Aragon / Elsa Triolet
, sur le site ERITA - Université de Strasbourg.
 
*
 
« Christian Gury s’intéresse à [...] la référence à la station balnéaire de Port-Bail dans l’œuvre d’Aragon [...] à expliquer la réalité qu’Aragon pouvait avoir en tête au moment où il transformait cette même réalité pour créer un roman. Christian Gury fait ainsi sans cesse un va-et-vient entre les passages consacrés à Port-Bail chez Aragon et tout un ensemble de documents qui vont de la carte postale à l’étude historique ou au prix des hôtels balnéaires à la Belle Époque. Il s’agit en effet de mettre en relation une réalité recréée par Gury pour le lecteur et ses échos qui nous parviennent chez Aragon. En ce sens, cet essai permet de mieux appréhender le travail de composition de l’écrivain en étudiant la cristallisation littéraire autour d’un pilotis de son œuvre. L’étude est tout à fait plaisante [...]. »
Amélie LE COZANNET, Faites entrer l’infini,
revue de la Société des Amis de Louis Aragon et Elsa Triolet.
 
*
 
« L’été de ses onze ans, en 1909, Louis Aragon passe en famille ses vacances à Port-Bail. Il évoque ce séjour dans plusieurs de ses livres: Le Paysan de Paris, Les Communistes, Les Cloches de Bâle et Le Mentir-vrai. Or, si dans ce port de la Manche on a salué la venue de Hugo ou de Barbey, nul jusqu’alors n’avait rappelé celle d’Aragon. [...] Cette reconstitution des vacances du poète aboutit également à reconstituer la station balnéaire à la Belle époque: la petite ville, ses plages, ses loisirs, comment les estivants y parvenaient, y séjournaient etc. Un ouvrage en forme d’enquête bien documentée qui nous éclaire sur Aragon et nous replonge dans la Normandie que nous aimons. »
Claude LE ROY, Les Lettres normandes.
 
*
 
« Aragon [...] sa famille, de condition modeste, passait des vacances à la mer, dans des stations peu huppées comme Port-Bail (Manche). [...] L’auteur [...] analyse les liens entre Aragon et cette station balnéaire du Cotentin, et plus largement le goût de l’écrivain pour les stations du bord de mer. »
Jean-Luc LE ROUX, Le Télégramme.
 

*    *    *
 
Le Déshonneur
des Homosexuels.

"Histoire d'une répression"

lire la suite...
Image   Image

ETUDES DE DROIT
Image     Image

AUX ALENTOURS DU SURRÉALISME
Image     Image

de Luc ALDRIC
Image     Image
Image
Image     Image
Image





d'ALDRIC-GURY
Image     Image
Image